Pratiquer l'impro en entreprise...

Pratiquer l'impro en loisirs...

L'improvisation : l'art de l'intelligence collective

Les objectifs

  • La communication : élargir ses capacités d'expression en expérimentant autrement les bases de la communication ;
  • Le développement personnel : apprendre à se connaître, prendre conscience de ses propres modes relationnels et de dépasser ;
  • L'affirmation de soi : oser prendre la parole devant d'autres et exprimer ses idées ;
  • La créativité : développer son imaginaire et sa spontanéité. La créativité permet de lâcher la pensée linéaire et de donner un sentiment de liberté car l'individu a l'impression de pouvoir trouver une solution à ses problèmes, il ne se sent pas bloqué.

L'impro participe à la reconstruction de l'identité de la personne en lui permettant d'améliorer ses compétences relationnelles. Il en ressort une reconnaissance sociale et une meilleure confiance en soi.

Les prérequis

  • Oser la nouvelle expérience, accepter l'aventure et ses difficultés

Prendre les contraintes des exercices et les diffcultés rencontrées non comme des menaces d'échecs mais comme des occasions de croissance, des défis, des sources de créativité.

C'est dans la contrainte que la créativité peut se développer car les joueurs sont obligés de dépasser le connu.

  • Être humble

Une condition pour progresser en impro est l'humilité : ne pas chercher à être le meilleur ou "bon". A noter que le leader en impro n'est pas nécessairement le leader du groupe ou le "petit rigolo". L'impro met tout le monde sur le même pied, face à ses propres ressources et limites relationnelles.

Chacun est leader/moteur en étant devant, ou suiveur en étant derrière, au service de l'impro. Chacun va expérimenter ces différentes positions et prendre conscience de sa manière d'entrer en relation.

  • Vouloir comprendre - Avoir envie d'avancer et de s'impliquer personnellement

Vouloir comprendre pourquoi et comment on agit, le verbaliser et en faire une autocritique, permet de prendre conscience et de développer son capital humain, notamment ses capacités relationnelles.

Quels sont ses modes réactionnels spontanés ? Quelle place prend-il ? Quelle place laisse-t-il à l'autre ? Que se passe-t-il s'il essaye d'autres choses, s'il lâche le rapport de force, s'il joue un rôle dominant, ou soumis...? Chacun peut expérimenter les conséquences et incidences des différentes manières de faire et d'être.

  • L'humour, la légèreté

...apportent une rupture par rapport aux schémas habituels. Cela permet un autre regard sur la réalité.

Faire de l'impro offre un temps d'arrêt, d'amusement, une bouffée d'oxygène pour sortir du quotidien.

 

Les grands axes à travailler

 

Les attitudes préalables à la communication interpersonnelle (bases du management) :

  • Accepter que chaque individu soit différent, avec ses qualités et ses défauts
  • Accepter le contact et l'échange, même dans les désaccords
  • Chercher en permanence le dialogue et le bien-être de l'autre
  • Êre prêt à confronter ses idées à celles des autres
  • Respecter le territoire de l'autre
  • Respecter l'autre en reconnaissant ses besoins, ses goûts, ses idées, ses droits
  • Ecouter au-delà des mots, être ouvert et attentif
  • Apprendre à relativiser les actes des autres
  • Accepter les autres et leurs réactions comme elles sont, sans vouloir les changer
  • Avoir avec les autres des relations reposant sur la confiance plutôt que sur la domination ou le calcul
  • Accepter le regard des autres
  • Accepter de plaire et de déplaire
  • Accepter que les autres se trompent sur soi